Fiche métier d’un concepteur rédacteur

Le concepteur est un métier de publicité, en effet, le rôle de cette fonction est de fournir une stratégie de commerce d’une société particulière. Un concepteur doit créer des messages par rapport à l’attente d’un public cible. Les messages sont alors adaptés à des attentes des responsables de la société.

Missions d’un concepteur rédacteur

La fiche métier d’un concepteur regroupe les fonctions principales ou la mission du poste défini. Entre autres le plus important pour un concepteur rédacteur est de cadrer une campagne publicitaire. De ce fait il doit établir avant tout un plan de communication et se doit d’être en contact avec les clients et les commerciaux ainsi que les chargés d’études. La fiche métier de concepteur définit la mise en place de projets par rapport à des supports divers par une mission clé. Le concepteur doit alors rédiger le texte publicitaire en collaboration avec le directeur artistique et tient compte des impératifs imposés par les clients. De ce fait, l’objectif principal est de trouver des slogans adaptés.

Compétences requises

En ajoutant imagination et créativité avec un important sens de l’humour, c’est ce qui décrirait la  fiche métier sur le travail d’un concepteur rédacteur. Entre autres  la curiosité pour des innovations très importantes  est un atout très utile. De ce fait, il faut aussi une importante résistance au stress pour le métier ainsi que le gout de la compétitivité, car une publicité doit conquérir le cœur, et ce en entrant en conflit avec des représentants de ce genre. De plus, il faut savoir anticiper l’attente du public cible, car c’est le but du travail au fait. Et finalement le sens du design et la capacité à se conformer avec les directives d’un directeur artistique sont un plus.

Formations utiles pour devenir concepteur

Selon la fiche métier sur le travail d’un concepteur rédacteur, il est possible de suivre une formation de deux ans sur les domaines de la communication  visuelle, du graphisme ou de l’édition de la publicité. La formation de cinq ans est par contre plus approfondie et est effectuée dans les écoles spécialisées en publicité. De ce fait, les  formations managériales et autres comme économies, les techniques de communication ainsi que les métiers de la publicité sont acceptés. Les autodidactes sont aussi acceptés par certaines sociétés sous réserve d’une formation professionnelle au sein de l’entreprise, dans ce  cas aucune formation n’est nécessaire, on considère le savoir-faire et l’expérience.