Mieux maitriser les techniques de l’é-mailing

techniques de l'é-mailing

L’e mailing : outil indispensable pour se rapprocher de vos clients, mais à la fois un peu rebutant quand on n’a pas l’habitude. Comment accrocher le destinataire et éviter qu’il ne lise le courrier en diagonale, voire le jette dans la corbeille ? Maîtrisez les techniques de l’e mailing !

Soignez l’objet de votre e-mailing

C’est la qualité de l’objet de l’e-mail qui favorise le taux d’ouverture des courriels. Pour que l’objet soit accrocheur, il doit d’abord être simple, sans tournure difficile ou mots incompréhensibles. Dès la lecture de l’objet, le destinataire doit comprendre en quoi il consiste. Ensuite, l’objet doit proposer un avantage : un gain, une réduction, un cadeau ou tout simplement, une promesse. Il doit ainsi achalander l’e-mail, sans sur-vendre ou exagérer. Enfin, l’objet de votre e-mail ne doit pas suggérer un effort supplémentaire à ses destinataires. Annoncer d’emblée que la lecture prendra une demi-heure, qu’il y a une cotisation à payer ou bien un formulaire de cinq pages à remplir sont autant de blocages pour le lecteur. Au contraire, valorisez l’épargne potentielle, l’échéance brève et la facilité de l’action. Après avoir pris en compte ces précautions, l’objet de votre e-mail pourrait être simple et accrocheur comme :  5 minutes pour maîtriser l’e-mailing !

Travaillez le contenu de votre e-mail

Le contenu d’un e-mail a une structure. De façon générale, en fonction de vos destinataires et l’identité de votre marque et entreprise, vous adopterez le langage convenable : professionnel, amical, drôle, posé etc. Toutefois, la courtoisie est une règle non-négociable pour des relations humanisées et fructueuses, et pour une fidélisation sur le long terme de vos clients. Salutations de rigueur, et annonce de la raison de l’e-mail sans se perdre dans une longue partie introductive qui risque d’interrompre l’intérêt du lecteur. Proposez les avantages principaux reliés à votre produit, service ou prestation : convainquez sans verser dans la surenchère. Enfin, n’oubliez pas de poser un appel à l’action ou call-to-action, afin d’inciter votre destinataire à s’acheminer vers la phase suivante. Il s’agit de lui faire découvrir votre produit en cliquant sur les liens ou les images qui mèneront vers votre site web ou votre page des réseaux sociaux. À la toute fin, ne négligez pas de signer vos e-mails de manière compréhensible : un petit mot sympathique, une bannière et des coordonnées. Pour plus d’informations sur les techniques d’émailing, visitez le site institutducontenu.com.

Segmentez vos cibles d’e-mailing selon leurs profils

L’objet et la structure de l’e-mail sont essentiels, encore faut-il connaître votre cible. Qui sont vos destinataires : des clients confirmés, des clients potentiels, leurs tranches d’âges, leurs catégories socioprofessionnelles, leurs régions, leurs centres d’intérêts etc. En déterminant avec clarté le profil de vos clients et vos prospects, le contenu de votre e-mailing s’affinera de mieux en mieux. Cela signifie cependant que votre communication est sensiblement différente en fonction de vos cibles. Il est alors nécessaire de segmenter vos contacts selon leurs profils afin que les messages que vous délivrez soient les plus adaptés possibles : le ton, le design, le moment de l’envoi de l’e-mail. Enfin, le suivi de vos clients vous permettra de mieux travailler leurs profils. Par exemple, les clients qui auront déjà visité votre site web plusieurs fois, laissé un avis ou interagi dans votre communauté de clients sont plus à même de valider un achat que les clients potentiels, qui n’ont pu faire qu’une seule visite. En tenant compte de ces circonstances, la teneur de votre e-mail et votre appel à l’action se feront plus dynamiques et mobilisateurs (« Passez commande maintenant et gagnez un bonus de 5% ! ») pour les premiers, ou plus incitatifs à la découverte pour les seconds, afin de ne pas rebuter dès les premiers échanges (« Découvrez nos produits sur notre site ! »).

En résumé, soyez concis, créatif, cohérent et dynamique, et faites connaissance avec vos cibles : voilà, en quelques mots, les techniques d’un bon e-mail pour la fidélisation de vos clients acquis et de vos clients potentiels.